Bruno Mendonça


Installations


Bibliothèque Glacier

Différents carottages d’une dizaine de mètres de profondeur chacun seront réalisés verticalement.
Douze rangées sur vingt-sept recevront l’installation, l’écartement entre chaque rangée étant de 3 m.
Des livres seront roulés sur eux-mêmes, ligaturés, encollés. Chaque maison d’édition des différents pays invités certifiera que chaque livre a été signé par l’auteur, le directeur de la maison d’édition et par Bruno Mendonça.
Chaque carottage effectué sera rempli par les livres roulés. Au sommet de chaque bibliothèque verticale sera fixé un émetteur sonore. Cet émetteur aura une fréquence d’émission correspondant à une note de musique.
La particularité de cet émetteur sera de réagir aux variations
géophysiques et aux déplacements verticaux. Ainsi, la hauteur du son sera modifiée en fonction des mouvements du glacier. Ceux-ci transformeront donc une première partition musicale écrite par un compositeur spécialement pour l’événement. Tous les trois mois, une équipe munie d’un ordinateur portable viendra étudier et noter les modifications de la hauteur de chaque note.
La partition, telle que le glacier l’aura réactualisée, sera interprétée par des musiciens, avec toutes les nuances que cela peut nécessiter.
Le glacier, par ses mouvements, par le jeu de ses moraines latérales, médianes et frontales, ainsi que des variations de relief de son lit, aura collaboré à l’écriture de l’œuvre qui sera jouée.
Au cours de ses lents déplacements, sa langue évacuera les bibliothèques insérées. Cette installation implique une connaissance exacte de tous les paramètres géophysiques. La transparence de la glace permettra de voir le glacier rendre les livres (qui auront perdu leur verticalité de départ pour former des lignes brisées fort captivantes pour l’œil), et la mémoire d’un continent.

RETOUR INDEX